Art et libération des femmes

Somme-nous vraiment libres ? voilà la question qui intrigue bon nombre d’entre nous depuis belle lurette. « Très certainement » diraient certains ; « Pas du  tout » proclameront les autres. Mais d’abord, la liberté, c’est quoi ?

Contrairement à sa conception vulgaire, la liberté est loin de nécessiter des définitions subjectives. Son caractère unique est épanouissement de l’être. Etre libre c’est trouver l’harmonie en soi,se défaire des démons qui rongent à l’intérieur ! La liberté sous entend le fait de trouver le pouvoir de s’aimer soi-même. C’est ici donc que nous trouvons réponse à notre question initiale : beaucoup d’entre nous ne sont pas encore libres, et notamment  la femme. En plus de devoir  tout faire pour plaire (plaire aux yeux surtout), la femme est toujours considérée comme étant  inférieure à l’homme.

Et l’art intervient. L’art et la libération forment une merveilleuse symphonie. Les écrits, la musique, la dance ou les dessins sont les moyens à la disposition de la femme pour se dépasser et se débarrasser du mal-être provoqué par le rabaissement dont elle est victime. Grâce à l’art, la femme crée un monde propre à elle,loin de tous les maux. Quoi de plus libérateur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *